Programme

Rendez-vous tous les jeudis de 12h15 à 14h, salle Uni Mail M 5020.

23 février 2017. Prélude : qu’est-ce que les digital humanities ?
Séance introductive retraçant l’origine, le développement et les revendications du champ des Digital Humanities (“DH”). Nous aborderons les questions qu’il soulève, ainsi que des exemples de grands projets DH.

2 mars. Espace public 1.0 et espace public 2.0 : convergences et divergences.
Séance de lecture et de discussion. Nous reviendrons sur l’histoire longue de l’espace public en comparant les circulations de l’information et des savoirs avant et après le numérique. Voir la liste des lectures obligatoires*.

(début de l’atelier sur les données numérisées)

9 mars. Lectures croisées sur les données numérisées et sur le thème de l’atelier, « La construction de la grandeur savante ».
Lecture de deux textes en préparation de l’atelier n°1. Voir la liste des lectures obligatoires**.

16 mars. Séance technique n°1 : constituer un corpus.
Nous apprendrons à rechercher des documents historiques numérisés sur Internet, à les mettre en forme et en cohérence afin de constituer un corpus de recherche.

23 mars. Séance technique n°2 : analyse du corpus et construction de catégories descriptives.
À partir du corpus constitué, nous réfléchirons aux questions susceptibles de lui être posées et aux manières de le structurer en vue de procéder à une analyse textuelle.

30 mars. Séance technique N°3 : analyse textuelle avec le logiciel Iramuteq.
Nous apprendrons à manier le logiciel Iramuteq et nous interpréterons ensemble les résultats de l’analyse de notre corpus.

(fin de l’atelier sur les données numérisées ;
début de l’atelier sur les sources nativement numériques)

6 avril. Lectures croisées sur les sources nativement numériques et sur Twitter.
Lecture de deux textes en préparation de l’atelier n°2. Voir la liste des lectures obligatoires***.

13 avril. Séance technique n°1 : se familiariser avec le logiciel R.
Nous testerons les fonctions essentielles pour collecter des données Twitter, à l’aide de petits exercices.

27 avril. Séance technique n°2 : collecter des données Twitter avec R.
Nous apprendrons à construire un script simple de collecte de données avec les fonctions vues précédemment.

4 mai. Séance technique n°3 : préparer les données pour l’analyse.
Nous apprendrons à mettre les données en forme pour l’analyse avec le logiciel Iramuteq.

11 mai. Séance technique n°4 : analyse textuelle avec le logiciel Iramuteq.
Nous mettrons en oeuvre ce que nous avons appris dans l’atelier 1 sur ces nouvelles données issues de Twitter.

18 mai. Postlude : qu’est-ce qu’être chercheur à l’heure numérique ?
Séance conclusive dans laquelle nous verrons en quoi les nouvelles pratiques numériques des chercheurs interrogent la place des sciences sociales dans la société.

* Lectures obligatoires pour le 2 mars (les polycopiés seront distribués le 23 février) :

Cardon, D. (2010). La démocratie internet. Promesses et limites (introduction, chapitre 2)

Habermas, J. (1978). L’Espace public: archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise (chapitre 2).

** Lectures obligatoires pour le 9 mars :

Sur les Éloges de l’Académie des sciences :
Saint-Martin, A. (2012). ‘Autorité et grandeur savantes à travers les éloges funèbres de l’Académie des sciences à la Belle Époque’, Genèses, 87: 47–68.

Un exemple d’utilisation du logiciel Iramuteq pour l’analyse textuelle :
Leclerc, G., Khokhlov, M., & Caldeira, P. (2016). ‘Les débuts de la construction européenne – à travers la correspondance de Jean Monnet et Robert Schuman’.

*** Lectures obligatoires pour le 6 avril :

Sur la parole politique :
Longhi, J. (2013). ‘Essai de caractérisation du tweet politique’. L’information grammaticale, Vol. 136, pp. 25–32. Peeters Publishers.

Sur les données Twitter :
Smyrnaios, N., & Ratinaud, P. (2014). ‘Comment articuler analyse des réseaux et des discours sur Twitter’, tic&société, Vol. 7, N° 2. DOI: 10.4000/ticetsociete.1578